• Une rando mémorable... avec G13

    Ce jeudi 21 mai dernier, avant dernière rando avec Jacqueline avant le grand départ pour la Baie de Somme : direction la gare de Veneux-les-Sablons près de Moret-sur-Loing en Seine et Marne : un trajet sans histoires.

    La balade prévoit de relier la gare de Montigny-sur-Loing en s'arrêtant au passage pour voir l'église de Moret : 14 kms avec de petits dénivelés.

    Une rando avec G13 dont je me souviendrai...

    Passage près du viaduc de Saint-Mammès

    Deux bonnes raisons pour ne pas oublier cette rando...

    Arrivée sur les bords du Loing que le viaduc enjambe : le soleil est de la partie.

    Deux bonnes raisons pour ne pas oublier cette rando...

    Passera ou passera pas... ?

    Deux bonnes raisons pour ne pas oublier cette rando...

    Tout à fait charmante cette halte fluviale, non ?

    Deux bonnes raisons pour ne pas oublier cette rando...

    Deux bonnes raisons pour ne pas oublier cette rando...

    Nous approchons de Moret...

    Deux bonnes raisons pour ne pas oublier cette rando...

    Je suis d'accord avec toi, Françoise : ces rosiers méritent une petite halte.

    Deux bonnes raisons pour ne pas oublier cette rando...

    Deux bonnes raisons pour ne pas oublier cette rando...

    Deux bonnes raisons pour ne pas oublier cette rando...

    Deux bonnes raisons pour ne pas oublier cette rando...

    J'emprunte à Sisley (il n'y a pas de droits d'auteur !) ce tableau de Moret peint en 1888 puisque j'ai raté ma propre photo...

    Deux bonnes raisons pour ne pas oublier cette rando...

    La Porte de Bourgogne

    Deux bonnes raisons pour ne pas oublier cette rando...

    L'Eglise Notre Dame de la Nativité date des XII et XIIIème siècles.

    Pas facile à prendre car il y a peu de recul...

    Deux bonnes raisons pour ne pas oublier cette rando...

    Son orgue Renaissance (construit en 1664) est parmi les plus anciens de France.

    Deux bonnes raisons pour ne pas oublier cette rando...

    La tribune est ornée de 27 petites figures énigmatiques...

    Deux bonnes raisons pour ne pas oublier cette rando...

    Cette maison date du XVème siècle. Sur son fronton, une inscription "Sucres d'orges" rappelle la spécialité de Moret. Elle a été construite par un architecte qui avait visité Rouen et y avait admiré les maisons à pans de bois...

    Une rando inoubliable !

    La maison s'appelle la Maison du Bon Saint-Jacques à cause de la statue située à l'angle. Elle était située sur l'un des nombreux chemins menant à Compostelle.

    Une rando inoubliable !

    Une rando inoubliable !

    L'histoire des sucres d'orge de Moret

    La recette des sucres d'orge a été créée en 1638 par les bénédictines du prieuré de Notre-Dame des Anges à Moret-sur-Loing, qui découvrirent que la décoction d'orge perlé (ou gruau d'orge) pouvait colorer et parfumer le sucre de canne cuit, et y ajoutèrent du vinaigre pour éviter la cristallisation du sucre. Elles en firent un bâton qui servait de médication, calmant les maux de gorges des moines chargés de lire les sermons et des prédicateurs. Sa mode se développa à la cour royale et comme pastille soulageant les maux de gorge des orateurs. Il subit un déclin à la suite de la disparition du monastère bénédictin en 1792 mais il connut un nouvel essor sous le second Empire car le sucre d'orge de Vichy, créé par la confiserie Larbaud Aîné, était très apprécié de Napoléon III. Il fut remis à la mode essentiellement dans les stations thermales (Evian, Plombières, Cauterets) mais aussi à Moret où des religieuses la confectionnèrent jusqu'en 1972, date à laquelle elles transmirent la recette au confiseur Jean Rousseau qui perpétue la tradition des berlingots (sous forme d'un cœur transparent marqué d’une croix et des initiales R et M pour « Religieuses de Moret », ils sont recouverts de sucre glace pour empêcher qu’ils ne collent dans leur boîte de conditionnement) ou des bâtonnets enveloppés de cellophane. La maison Rousseau a également créé la confrérie du sucre d’orge en 1997.

    Nous continuons notre promenade en passant près de la croix hosannière située sur la Place Royale. Les croix hosannières sont des édicules funéraires construits entre le Xème et le XVème siècle dans l'ouest de la France. Elles surmontaient souvent une fosse commune ou un ossuaire.

    Pourquoi cette croix a-t-elle été édifiée à Moret : internet de donne pas d'explication...

    Une rando inoubliable !

     Voici la maison où habita Sisley

    Une rando inoubliable !

    Non loin de là, le donjon de Moret où séjourna, entre autres prisonniers, Nicolas Fouquet, le surintendant des finances de Louis XIV (le donjon servit de prison à partir du XIVème siècle).

    Une rando inoubliable !

    Sauvé in extremis de la démolition au moment de la Révolution grâce à sa reconversion en entrepôt pour les écorces de tanneurs, il sera racheté au début du XXème siècle par un particulier qui y adjoindra une rosace provenant d'une église du XVème.

    Etonnant mais gracieux, ce balcon en fer forgé

    Une rando inoubliable !

    Dans ces petites villes, la campagne n'est jamais loin...

    Une rando inoubliable !

    Que diable allions-nous faire dans cette galère !

    Une rando inoubliable !

    Le long du chemin, Annie nous renseigne sur les plantes : celle-ci sert de buvette aux oiseaux grâce à la forme de ses feuilles. On l'appelle d'ailleurs le "Cabaret des oiseaux" (ou Cardère sauvage) !

    Une rando inoubliable !

    Une rando inoubliable !

    Autre intérêt de cette plante : elle pourrait aider à soigner la maladie de Lyme provoquée (chez les animaux mais aussi chez l'homme) par la morsure d'une tique infectée par une bactérie. Pour ce faire, il est conseillé de mettre la racine dans de la vodka et d'en prendre 3 gouttes, matin, midi et soir pendant un mois, puis de continuer 3 jours par an pendant un an...

    Ces libellules qui font la sieste sur cette cardère, c'est encore Annie qui me les a montrées !

    Une rando inoubliable !

    Cette belle fleur jaune est-elle de la famille des Asteracées... ?

    Gagné ! Il s'agit d'un salsifis me dit cette dernière.

    Une rando inoubliable !

    Quant à celle-ci, plus discrète, je cale même si je la trouve jolie : un brin semblable à la Gueule de loup, non ? Renseignements pris, il s'agit d'une mélitte à feuilles de mélisse.

    Une rando inoubliable !

    Une rando inoubliable !

    Bien sympathique ce bord d'étang pour pique-niquer

    Une rando inoubliable !

    Une rando inoubliable !

    Il est temps de rejoindre la gare de Montigny-sur-Loing : un train nous y attend toutes les heures à moins le quart nous dit Jacqueline.

    Une rando inoubliable !

    Le bout du tunnel, me direz-vous ?

    Que nenni ! Ce jour-là, la Sncf annonçe l'arrêt de la circulation sur la ligne Montargis-Paris (pour cause d'accident grave sur les voies, je vous l'accorde). Résultat des courses : un trajet Montigny-Moret (avec ticket) puis un aller Moret-Montereau gratos (vous verrez sur le plan ci-dessous que ce n'est pas tout proche...) pour finalement se retrouver une demie-heure après à... Moret !

    Bonjour les transports en Ile-de-France quand on a une journée de travail sur le dos...

    Une rando inoubliable !

    Nous en serons personnellement quittes pour une bonne rigolade !


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :