•  Dans le cadre des 40 ans de l'Université Paris Diderot sont organisés cette année

    les Entretiens des Grands Moulins auxquels j'assiste gracieusement pour la "première"...

     Pas facile de trouver l'amphythéâtre Buffon dans cette université dite "au coeur de la ville" et donc éclatée dans ce nouveau quartier du 13ème construit tout en verre autour des Grands Moulins de Paris. Enfin, au bout d'une bonne demi-heure d'errance et sous une neige qui commence à poudrer les trottoirs, m'y voici enfin ! Mon amie Devi m'y rejoint à son tour et nous voilà prêtes à suivre cette soirée qui s'annonce très sympathique : une rencontre en paroles et en musique sur le thème  "Etre musicien".

     Affiche-Michel-Portal-Francis-Marmande.jpg

     Tous deux nés à Bayonne, c'est pourtant à Paris que les deux hommes se sont connus, par la musique. L'un la pratique depuis l'enfance : c'est un clarinettiste de jazz mondialement connu qui joue avec les plus grands chefs un répertoire aussi bien classique que de musiques populaires ou contemporain, l'autre est un écrivain mélomane, critique littéraire et critique de jazz.  Leur rencontre est un dialogue improvisé, ouvert à tous les accidents : ceux de la pensée comme ceux de la musique. Michel Portal a apporté pour la soirée sa clarinette bien sûr mais aussi un saxophone et un bandonéon et il se livre devant nous à des exercices d'improvisation requérant une force physique parfois impressionante en accompagnant souvent l'instrument de la voix.

     A 75 ans Michel Portal reste un jeune homme !

     Michel-Portal--1-.jpg

    Après une bonne heure et demie en compagnie de ces deux comparses et amis, nous sommes invités à nous rendre dans la hall de l'université où un cockail sucré-salé nous attend...


    votre commentaire
  •  Hier soir, nous sommes allées Arlette et moi écouter 

    un concert de  guitare 

     et pas n'importe lequel : le duo "Flammes et Co" composé de Vincent Le Gall et Arnaud Dumond se produisait en effet dans le Grand Foyer du Châtelet. Certains savent que dès qu'il s'agit de guitare, je suis à l'affût... Pour 20 euros, nous avons voyagé en une bonne heure dans le temps (du 17ème siècle à nos jours), en France, en Espagne et même au Brésil.

     Affiche-Concert.jpg

     Arnaud Dumond est reconnu comme l'un des plus singuliers guitariste-compositeur de son temps. Il a déjà joué dans une cinquantaine de pays et est le premier français primé dans le célèbre Concours International de Guitare de Paris-Radio-France. Sa production guitaristique compte une vingtaine d'oeuvres. Il donne des cours et des Masterclasses dans le monde entier.

     Vincent Le Gall, lui, est né en 1977. Il commence la guitare à l'âge de 6 ans et obtient un premier prix de conservatoire sous la tutelle d'Arnaud Dumont. Musicien classique au départ, il se tourne ensuite vers le jazz et l'improvisation pour ensuite s'intéresser de très près à la guitare flamenca. Il a d'ailleurs créé une formation "l'ensemble Duende" composé de quatre musiciens et d'une danseuse de flamenco.

     Le travail du duo (créé en 2006) consiste à ré-écrire, développer, sublimer parfois, des partitions de musiques célèbres ou non, éclairant les grands compositeurs classiques espagnols à la lueur du Flamenco.

     La salle du Grand Foyer du Châtelet

     Foyer du Châtelet

    Concert Vincent Le Gall et Arnaud Dumont le duo

     Arnaud Dumond

     Arnaud Dumont

     Vincent Le Gall

     Vincent Le Gall

     Ecoutez, je suis sûre que vous serez conquis !

    Danza de la Vida Breve Manuel de Falla / Bizet

     En bis, Libertango d'Astor Piazolla... Un régal ! Ici, lors d'un autre concert du duo grâce à un internaute qui a l'air d'être un fan d'Arnaud Dumond...


    votre commentaire
  •  Ce vendredi soir, nous sommes allés, en compagnie d'André et d'Evelyne, applaudir L'ENSEMBLE de Basse-Normandie qui se produisait à l'église Saint-Eutache à Paris. Celle-ci est située près du "trou des halles", un quartier bien sympathique où nous avons pris un pot après le concert.

     L'orchestre est composé de 18 musiciens professionnels, tous premier prix de conservatoire et est dirigé depuis peu par Jean-Pierre Wallez.

     Au programme, "Masques et bergamasques" de Gabriel Fauré, puis un sublime "Poème pour violon et orchestre" d'Ernest Chausson suivi d'un très bel "Adagio pour cordes" de Guillaume Lekeu. Pour clore le concert, le "Tombeau de Couperin" de Maurice Ravel.

     Un régal pour les oreilles

     Orchestre

     Ici, Francine Trachier, violon solo de l'orchestre, salue le public enthousiasmé par son interprétation du morceau d'Ernest Chausson.

     Francine Trachier et Jean-Pierre Wallez

     Mais la cerise sur le gâteau, c'est que nous venions écouter et applaudir mon petit cousin, Vincent Vaccaro, qui fait partie de cet ensemble depuis 1989 en tant que premier violoncelle et qui nous avait gentiment fourni des invitations !

     Le voici à côté de sa jeune collègue, Aurore Doué, également violoncelliste.

     Vincent

     Merci Vincent pour cette super soirée !


    votre commentaire
  •  Hier soir avait lieu le concert de la chorale "Passerelle des Arts Première" dont je fais partie depuis le début de cette année scolaire.

     Le théâtre de "Paris Ateliers" situé dans le 13ème arrondissement accueillait familles et amis pour un spectacle musical d'une heure trente environ suivi d'un buffet bien garni préparé par les choristes.

    Concert-de-la-chorale-2010-043.jpg

     Notre chef de choeur, Anne Barbé, rappelle l'historique de la création de la chorale (2006) et présente la soirée : de la musique du moyen-âge à la variété française en passant par la musique sacrée, il y en a pour tous les goûts !

     Programme-du-concert.jpg

     Anne Barbé

     Gabriel Vallejo, jeune pianiste-guitariste et compositeur de talent né à Buenos Aires, nous accompagne au piano (à queue s'il vous plait !)

     Gabriel au piano

     Voici les Sopranos pris sur le vif par l'oeil expert de Philippe.

    Les Sopranos

     les alti dont je fais partie

     Les Alti

     et enfin les basses qui doivent donner de la voix pour compenser leur petit nombre. Quatre hommes seulement dans la chorale : appel à tous les volontaires !

     Agnes-et-Jacques-basses-.jpg

     Nous avons chanté, entre autres

     Les cormorans (folkore celte)

     

    le Kyrie de la messe brève de Léo Delibes

     

    La farandole de Mireille   de Gounod

     
    Ivan, Boris et moi de Stern et Bacri souvent chanté par Marie Laforêt
     
     
    Vous aurez peut-être remarqué l'harmonie des costumes (bleu et orange) assortis aux lutins des partitions !

     Mais ce qui est extraordinaire, c'est le rayonnement de Marie-Madeleine qui chante sans partition ! Vivement que j'aie son âge pour pouvoir faire une telle prestation...

     Anne et Gabriel se congratulent mutuellement pour notre grande joie.

     Fin du concert Anne Gabriel

     La chorale "Passerelle des Arts Première"

     Photo de groupe

     Je rempile l'an prochain naturellement !


    votre commentaire
  •  Promenade dans le quartier de la grande bibliothèque


    La grande bibliothèque
     
    La chapelle Notre Dame de la Sagesse a été inaugurée en 2000 par Mr Lustiger.
    C'est l'une des dernières à avoir été construite en France.

    L'extérieur est tout de briques vêtu tandis que l'intérieur est en béton armé
    en hommage à Notre Dame de Ronchamp dessinée par Le Corbusier.

    Eglise Notre Dame de la Sagesse


    Eglise intérieur

    En ce milieu d'après-midi de dimanche, un concert de musique baroque y est
    donné par l'ensemble ResolutO
    fondé en 2006 par des artistes professionnels
    passionnés par le chant polyphonique et le répertoire baroque.
    Le clavecin est déjà installé sur l'estrade. On n'attend plus que les musiciens...

    Clavecin-copie-1

    Olivier Michel est au clavecin. C'est aussi lui le chef de choeur.

    Olivier Michel chef d'orchestre

    Stephan Lagorce est au violoncelle baroque

    Stephan Lagorce violoncelle baroque
     
    et le choeur des sopranos est composé de
    Roxane Lebrun, Caroline de Monsoreau, Julie Dus et Catherine Marnier.

    Les artistes

    Au programme de l'ensemble, "le chant des Cathédrales",
    des motets pour deux, trois et quatre voix solistes. Et quelles voix !

    Jean-Baptiste Lully, François Couperin, Antonio Vivaldi : vous les connaissez, mais au programme de ce concert, il y avait aussi des noms moins connus dont les manuscrits d'époque conservés dans les bibliothèques ont été retranscrits par Olivier Michel, redonnant à ces musiciens méconnus la place qui leur convient dans la musique sacrée.

    Une photo du concert

    Les 4 sopranos

     
    Si vous voulez entendre leurs voix,
    rendez-vous sur le site de l'ensemble ResolutO ici


    A la sortie du concert, Claire devant la BFM

    Claire devant la BFM
     
    A bout de bras, 2 ex-collègues ou 2 copines comme vous préférez !

    Claire et moi

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique