• Ce vendredi soir, je suis allée à Vanves dîner avec mes meilleures copines d'école : Sophie et Jocelyne  qui m'ont aidée à tour de rôle en s'occupant de Louis, le petit élève mal-voyant qui m'a tant donné de mal mais aussi de bonheur, et Claire qui est institutrice, elle (pardon : Professeur des Ecoles) et néanmoins très sympathique, ce qui n'est pas forcément gagné d'avance !

     Nous sommes allées dans un restaurant italien que je vous recommande, vous qui habitez Paris... : il s'appelle Spiga d'Oro et est au 87 de la rue Jean Bleuzen. Malgré un accueil un peu froid au départ (j'ai réclamé de dîner au "balcon", ce qui obligeait le serveur à monter un étage à chaque plat... mais j'ai vite fait des émules !), nous avons dîné très agréablement, au calme et copieusement : c'est l'une des qualités de ce restaurant qui par ailleurs sert une cuisine variée et délicieuse.

     Le patron a une bonne tronche je trouve sur cette photo et, en chair et en os, il est tout aussi souriant.

     Restaurant-Spiga-d-Oro-a-Vanves.jpg

     Sophie, Jo-ce-lyne (elle est de Toulouse !) et Claire

     A-la-pizzeria-de-Vanves--1.JPG

     Dommage que je ne sois allée chez le coiffeur que ce matin...

     A-la-pizzeria-de-Vanves---3.jpg

     Sophie et Jocelyne nous ont parlé de leurs nouveaux métiers : en effet, leur contrat d'AVSI n'a pas pu être reconduit au delà des 6 années qu'elles ont passé à aider des enfants handicapés dans le cadre de l'école... Normal me direz-vous : quand on a des gens compétents, c'est tellement mieux d'en nommer d'autres qui débutent dans le métier !

     Sophie est maitenant employée par une Agence qui s'occupe de "placer" des AVS (auxiliaire de vie sociale) dans des familles qui le nécessitent : elle s'occupe actuellement d'une petite fille de 9 ans qui depuis plusieurs années a contracté la maladie de Sanfillipo... Il s'agit d'une maladie neurovégétative rare et incurable, d'origine génétique qui, du fait d'un déficit dans une enzyme, entraîne une accumulation dans les tissus de mucopolysaccharides qui endommagent le cerveau . Ceci se traduit à l'heure actuelle chez cette enfant par une perte de la parole et des difficultés motrices.

     Dur dur pour Sophie donc qui ne peut pas avoir d'échange avec elle...

     Elle a aussi un emploi du temps qui n'est pas idéal pour une vie de famille : elle travaille tous les jours de 16 à 20 heures et 3 samedis sur 4 toute la journée ! Bien sûr, comme presque tous les parents d'enfants handicapés, les parents bossent comme des malades et sont très peu disponibles...

     Jocelyne, elle, a vu le vent venir depuis plusieurs années : aussi a-t-elle bossé dur, tout en continuant son travail d'AVSI, pour acquérir diverses formations lui permettant de travailler dans des maisons de retraite en tant qu'AMP (aide médico psychologique). Elle est maintenant en poste à Nanterre (une heure de trajet porte à porte depuis chez elle à Malakoff) dans une maison de retraite spécialisée dans l'Alzheimer. Pas trop rigolo non plus comme boulot apparemment...

     Seule Claire est bien épanouie actuellement : il est vrai qu'elle est en congé parental depuis la naissance de son deuxième enfant, une petite fille de 9 mois nommée Lydia qui est venue tenir compagnie à l'aîné, Dorian, qui a 3 ans. Mais elle appréhende la reprise du travail en septembre... Allez, Claire, il faut profiter du temps présent !

     Nous étions toutes les quatre très heureuses de nous revoir : la dernière fois, Claire (qui n'a peur de rien !) était à une semaine de son accouchement...

     On a décidé qu'on remettrait ça peut-être en septembre ?


    votre commentaire
  •   Le temps a laissé son manteau...

     

    Le temps a laissé son manteau

     De vent, de froidure et de pluie,

     Et s'est vêtu de broderie,

     De soleil luisant, clair et beau.

     

    Il n'y a bête ni oiseau

     Qu'en son jargon ne chante ou crie :

     « Le temps a laissé son manteau

     De vent, de froidure et de pluie, »

     Rivière, fontaine et ruisseau

     Portent, en livrée jolie,

     Gouttes d'argent, d'orfèvrerie;

     Chacun s'habille de nouveau.

     

    Le temps a laissé son manteau

     De vent, de froidure et de pluie

    Et s'est vêtu de broderie,

     De soleil luisant, clair et beau.

     

     Une très jolie poésie de circonstance que tout un chacun a apprise étant gamin... Elle est de Charles d'Orléans. Mais qui connait réellement Charles d'Orléans ?

     Saviez-vous que c'est grâce à l'enfermement qu'il est devenu le poète qu'on connait !

     Né à Paris, dans le quartier du Marais, Charles d'Orléans est le neveu du Roi Charles VI. Son père, Louis Ier (le Duc d'Orléans) meurt assassiné en 1407 par son rival, Jean Sans Peur. Charles d'Orléans va avoir la lourde tâche de le venger. Comme chef des Armagnacs (il a épousé en secondes noces la fille du Comte d'Armagnac), il remporte quelques succès mais il est fait prisonnier par les anglais à la bataille d'Azincourt.

     Vingt-cinq années de captivité (il ne trouve personne pour payer sa rançon...) lui laissent tout le loisir de s'adonner à la poésie...

    et les écoliers français peuvent bien lui rendre hommage !

       Charles-d-Orleans-dans-sa-prison-de-Londres.jpg

     Il est libéré en 1440 et se retire de la politique dix ans plus tard pour s'installer à Blois où il enrichit son œuvre poétique. Il décède à Amboise le 5 janvier 1465.

     L'Histoire, j'adore !


    votre commentaire
  •   La femme est l'avenir de l'homme...   

     Une très belle chanson de Jean Ferrat que j'offre à toutes les femmes qui liront ce blog aujourd'hui 8 mars 2012.

     En Italie la tradition veut qu'on offre du mimosa aux femmes.

      Loredana  m'en a envoyé un bouquet virtuel que je vous transmets.

     

    Mimosa-Fete-de-la-femme-en-Italie.jpg

     

     Savez-vous pourquoi le mimosa est en Italie le symbole de la "Fête de la femme" ? 

     

    En 1946, l'UDI (L'union des femmes Italiennes), en préparant la première fête du 8 mars  de l'après-guerre décida de chercher une fleur qui puisse être le symbole de cette journée féminine. Le choix se porta sur cette très belle fleur jaune qui fleurit justement en cette période et qui est facilement repérable. Sur le plan symbolique, le jaune exprime parfaitement la vitalité et la joie et représente également le passage de la mort à la vie, rappelant ainsi les femmes qui se sont battues pour la naissance d'un monde juste.

     Le mimosa s'offre aux filles, aux épouses, aux employées, aux mères. C'est un don symbolique que les hommes font aux femmes, mais qui s'offre également entre femmes.

     La soirée du 8 mars, dédiée aux femmes, est passée entre femmes uniquement. Les restaurants sont littéralement pris d'assaut par la gente féminine que se retrouve entre amies, en famille ou entre collègues.

       Ils ont de bonnes idées ces italiens ! 


    votre commentaire
  •  Un Joyeux Noël à tous !

    Joyeux-Noel.JPG


    votre commentaire
  •  Les photographes étaient nombreux à Londres en ce 29 avril 2011...

    Mariage-Kate-et-William-150.jpg

     Et moi, j'étais dans un fauteuil, bien au chaud dans notre petit appartement dont le conseil syndical a oublié de couper le chauffage... Armée de patience et de mon petit Lumix de poche, j'ai fait celle-ci et... j'en suis fière !

     Kate-voilee.jpg

     Bon, celle-ci est un peu moins réussie

    mais c'est pour vous donner une idée du marié

     au cas où vous auriez loupé l'événenement...

     Vous donnez votre langue au chat, je parie !

     Prince-William-copie-1.jpg

     Mais oui, il s'agissait du mariage de Peter Pan avec Wendy !

     Peter-Pan.jpg

     Ha ha ha !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique