• Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

    Pour cette après-midi des "Petites promenades dans Paris" Anne-Marie nous a donné rendez-vous au métro Ranelagh dans le 16ème arrondissement.

    Non loin de là, l'Avenue des Chalets abrite de très jolies villas.

    Il s'agit en réalité d'une impasse privée.

    Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

    Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

    Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

    Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

    Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

     La rue du Ranelagh n'a rien à envier à l'Avenue des Chalets : elle abrite aussi de très jolies constructions comme celle-ci où Alain Peyrefitte, l'homme d'état et l'écrivain, habita les vingt-cinq dernières années de sa vie.

    Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

    Pas désagréable non plus cette maison au balcon garni de pots de fleurs en porcelaine émaillée...

    Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

    Quant à l'Ambassade du Suriname, elle crèche ici, au numéro 94.

    Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

    Nous voici maintenant sur l'ancienne petite ceinture : une voie ferroviaire de 32 kms construite dans la deuxième moitié du XIXème siècle afin de relier les gares parisiennes. La voie, désaffectée en 1993, a été reconquise par la flore et par la faune. Elle a été aménagée en promenade de façon à préserver la biodiversité et est désormais sous la protection des parisiens.

    Mais oui : on est à Paris !

    Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

    Prenant la rue de l'Assomption, nous empruntons la rue Blanche pour rejoindre la rue Mallet-Stevens du nom du grand architecte français de l'entre-deux guerres.

    Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

    La rue a pour origine un lotissement : l'achat des terrains et les permis de construire s’échelonnent de 1925 à 1926. Cinq immeubles sont construits : l'un d'eux est réservé à la famille de Robert Mallet-Stevens. La structure des édifices est en béton armé et les éléments de confort et d’hygiène (éclairage, chauffage, terrasses…) sont privilégiés. Pour l’aménagement intérieur des hôtels, Mallet-Stevens fait appel à des décorateurs du Mouvement moderne.

    L’inauguration de la rue, le 20 juillet 1927, est filmée par les actualités cinématographiques. Cette rue porte dès sa création le nom de l’architecte, à la demande de ses habitants.

    Voici l'immeuble qu'il a créé pour loger sa famille.

    Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

    Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

    Nous rejoignons ensuite le Boulevard de Beauséjour : au N°47 une plaque indique qu'Henri Bergson habita l'immeuble jusqu'à sa mort en 1941.

    Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

     Anne-Marie nous fait une petite piqûre de rappel...

    Brillant élève de l'actuel Lycée Condorcet puis brillant professeur au Lycée Henri IV, il fût nommé Professeur au Collège en France en 1900...

    D'origine juive, il est tenté de ses convertir au catholicisme mais y renonce quand il pressent la montée de la vague d'antisémitisme qui déferle sur le monde dans les années 30.

    Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

     Plus loin, c'est au N°21 que nous faisons halte : ici habita Jacques-Henri Simon alias "Sermoy" dans la Résistance. Représentant de l'Organisation Civile et Militaire au Conseil National de la Résistance, il fait partie du réseau "Centurie" mais est arrêté en avril 1944 par la police secrète militaire allemande (la GFP) et on perd alors sa trace... On pense qu'il a été fusillé à la Citadelle d'Arras.

     Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

    L'immeuble d'à côté est également célèbre : c'est ici qu'a vécu le Président Albert Lebrun (de 1932 à 1940), pendant les 5 dernières années de sa vie.

    Albert Lebrun a fait deux mandats en tant que Président de la République : lors de son deuxième mandat, il est partisan du départ pour l'Afrique di Nord et opposé à l'armistice. Il est néanmoins conduit à nommer le Maréchal Pétain Président du Conseil et le regretta par la suite quand il vit le tournant que prit l'histoire.

     Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

    La chance !

    Grâce à une aimable jeune femme (qui rentrait ici et nous a laissé la porte ouverte...), nous accédons maintenant à un domaine très privé : celui de la Villa de Beauséjour.

    La Russie était l'un des invités d'honneur de l'Exposition Universelle de Paris en 1867. Un village russe avait été aménagé qui fut remonté dans le quartier de la Muette une fois l'exposition terminée. Ces petites maisons existent toujours...

     Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

     Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

    On le voit mal sur la photo mais ce toit est en tuiles vernissées.

    Les jardins du Ranelagh avec Générations 13 

    Les jardins du Ranelagh avec Générations 13 

    L'autre isba est en travaux actuellement mais son toit promet d'être remarqué par les couleurs vives de ses tuiles vernissées.

    Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

    Nous voici tout doucement arrivés à la Gare de la Muette qui, avec son horloge, est classée aux Monuments Historiques.

    Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

    La bâtisse de la Gare de Passy-La-Muette construite en pont sur les voies de la Petite Ceinture a reçu les premiers voyageurs de la ligne d’Auteuil, reliant la gare Saint-Lazare à la gare d’Auteuil-Boulogne en 1854. La ligne, définitivement abandonnée en 1985, reste sans vie pendant 10 ans. La concession renaît en 1995 en accueillant un restaurant de style colonial.

    Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

    Et voici les Jardins du Ranelagh : Lord Ranelagh, d'origine irlandaise, aurait fait édifier une rotonde à musique avec bal public dans son parc de Chelsea au 18e siècle, à la suite de quoi un aménagement de même nature fut introduit sur la pelouse du château de la Muette en 1774, et resta à la mode sous le Directoire, l'Empire et la Restauration.

    En 1860, le Baron Haussmann qui est préfet de Paris charge Jean-Charles Alphand de le redessiner.

    Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

    Plusieurs statues dans les jardins du Ranelagh

    Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

    La méditation par Tony Noël (1882)

    Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

    Plus connu, le Monument à La Fontaine

    Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

    L'écrivain regarde avec attendrissement les héros de sa fable.

    Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

    Le corbeau

    Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

     et le renard alléché par l'odeur du fromage...

    Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

    Ce pêcheur tenant la tête d'Orphée est d'Eugène Longepied (1883)

    Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

    Anne-Marie nous rappelle qu'ici se tient le manège de chevaux de bois le plus ancien de Paris : il se tourne à la manivelle ! Aujourd'hui, il n'est pas en fonctionnement : dommage...

    Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

    Elle nous dit aussi que c'est d'ici que partit le 15 octobre 1783 le premier vol en ballon libre monté de Pilâtre de Rozier et du marquis d'Arlandes qui s'envolèrent dans leur montgolfière de papier chauffée au feu de paille pour se poser 25 minutes plus tard à la Butte aux Cailles, entre deux moulins.

    Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

    Notre balade se termine par la découverte des bâtiments de l'OCDE situés rue André Pascal (en haut de cette carte).

    Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

    Encore quelques belles architectures avant d'y arriver

    Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

    Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

    Prenons de la hauteur pour mieux comprendre la géographie des lieux...

    Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

    L'OCDE (ou Organisation de coopération et de développement économiques) publie régulièrement des études économiques et des statistiques concernant ses états membres.

    Le Centre de conférences de l'OCDE a ouvert ses portes en 2008.

    Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

    Son siège se trouve au Château de la Muette : le bâtiment actuel, construit dans le style du XVIIIème siècle, a été édifié par Henri de Rothschild sur des plans de l'architecte Lucien Hesse, au début des années 1920.

    Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

    Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

    Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

    C'est devant le Monument à Victor Hugo évoquant "La légende des siècles" que nous nous séparerons.

    Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

    Les jardins du Ranelagh avec Générations 13

     Merci beaucoup à Anne-Marie pour cette sympathique après-midi de découverte de Paris. 


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :