• Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé avec Générations 13

    Départ Gare de Lyon ce jeudi en direction de Montargis : arrivée à Vulaines-sur-Seine vers 10 heures. Le temps n'est pas super beau mais il ne pleut pas.

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Maguy est une "nouvelle" qui fait tout de même sa troisième randonnée avec nous. Toujours souriante, elle a été tout de suite adoptée par le groupe.

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Jacqueline nous explique les nouvelles règles : il faut désormais par-ti-ci-per ! 

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Les couleurs d'automne battent leur plein.

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Voici la maison que Stéphane Mallarmé occupa à Valvins : il s'agit d'un hameau de Vulaines, cité comme lieu de baignade sur la Seine lors des séjours de Louis XIV à Fontainebleau par Alexandre Dumas dans "Le Vicomte de Bragelonne".

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Sur la façade de la maison un bronze représente le poète.

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    La chambre de Mesdames Mallarmé

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Accrochée au mur, une photographie faite par Degas représentant Mallarmé et Renoir.

    De 1895 à 1896, Edgar Degas se passionne pour la photographie et réalise notamment une série de portraits et d’autoportraits, dans des intérieurs et en lumière artificielle. L’artiste fait poser ses modèles selon une idée très précise et cherche, à travers ce médium, des nouveaux effets de lumière et de clair-obscur.

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    La salle à manger où se trouve la pendule de Saxe qui sonne treize heures...

    A l’automne 1864, Mallarmé rapporte de Londres à sa femme Marie cette petite pendule en porcelaine de Saxe aux motifs floraux. Elle décore d’abord leur appartement de Tournon en Ardèche où Mallarmé occupe son premier poste comme professeur d’anglais. Eblouie par sa splendeur, Marie Mallarmé ne cesse de la contempler. Cette œuvre est présentée dans la salle à manger qui a été réaménagée.

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Poème en prose : Frisson d'hiver

    "Cette pendule de Saxe qui retarde et sonne treize heures parmi ses fleurs et ses dieux, à qui a-t-elle été ? Pense qu'elle est venue de Saxe par les longues diligences autrefois. (...)"

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Le Boudoir

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Ce cabinet japonais laqué de style extrême-oriental se trouvait dans l’appartement parisien de Stéphane Mallarmé. Il a été apporté à Valvins après la mort du poète. Il témoigne de la vogue du japonisme qui déferle sur l’Europe dans la seconde moitié du 19ème siècle. Mallarmé possédait d’ailleurs d’autres objets, éventails et kimonos, de style japonisant.

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    La chambre du poète

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Un jeu de glace fait croire qu'il va entrer par la porte entrouverte !

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    La chambre de Geneviève

    Comme son père, Geneviève aime les souvenirs et les vieux objet. Elle décore sa chambre presque comme un petit musée avec les portraits de son père et de sa famille. Elle y met aussi des objets qui lui appartiennent comme son piano.

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Lanterne magique de marque Lapierre (vers 1885)

    Elle a servi à projeter les plaques de verre peintes en 1896 par Julie Manet, pupille de Mallarmé, après la mort de sa mère, Berthe Morizot.

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Et maintenant, sus à la cueillette des pommes ! Le jardin en regorge...

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Il suffit de se baisser pour les ramasser.

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Elle est bonne cette Reine des Reinettes, Jacqueline ?

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Provisions rangées, nous repartons pour notre balade.

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Voici à peu de choses près la vue que Mallarmé avait sur la Seine depuis sa chambre.

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Un peu plus loin, une guinguette où il ne doit pas être désagréable de déjeuner... 

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Le chemin se sépare : mais où aller... ? Apparemment les "pros" n'hésitent pas une seconde !

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Traversée de Samois-sur-Seine

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Une jolie statue de Django Reinhardt qui acheta une maison à Samois deux ans avant d'y mourir.

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Prenez le temps de regarder cette vidéo sur la vie de Django Reinhardt tout en écoutant sa musique...

    Il suffit de passer le pont et c'est tout de suite l'aventure, comme aurait dit Brassens.

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Vais-je parvenir à rattraper le groupe ?

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Ces oies bernaches sont la raison de mon retard.

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Pique-nique sorti du sac en bord de Seine

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Jacqueline avait repéré ces oies. Elle me propose de les faire s'envoler...

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Waaaooohhh...

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Voici la maison de Django Reinhardt

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Sympa la petite maison de poupée voisine !

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Appréciées les chaussures de randonnée pour marcher sur ces pavés...

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Un petit passage à couvert très rigolo

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Au sortir de la forêt, on aperçoit la civilisation : au loin, le village de Fontaine-le-Port, notre but.

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    La gare de Fontaines-le-Port, nous dit ce panonceau, a remporté en 1955 le prix de la plus jolie gare de France : je n'ai rien trouvé sur le net à ce sujet !

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    A vous de juger

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Retour Gare de Lyon

    Les bords de Seine et le Musée Stéphane Mallarmé

    Cette fois-ci, je crois que c'est Maryannick qui dirigeait la balade, non ?

    Merci à elle pour ce beau parcours


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :