• Le temps des cerises

    Si je vous dis : l'ours et la poupée : Vous pensez à Brigitte Bardot ?

    Eh bien non ! Ce n'est pas au cinéma que nous sommes allés cette après-midi,
    mais au  Casino de Paris (cadeau d'anniversaire de Philippe) Eddy Mitchell et Cécile de France jouaient
     
    Le temps des cerises
    de Niels Arestrup

    .

     
     
    L'ours, c'est bien évidemment "Mr Schmoll", alias Eddy Mitchell, Monsieur Julien dans la pièce et la poupée, c'est Cécile de France, Jane dans la pièce.

    L'un est un peintre déjà âgé : il a connu la célébrité et l'alcool et est devenu
    mysanthrope, faute d'inspiration. L'autre est jeune, jolie, pleine d'enthousiasme
    et cependant très fragile.
    Jane est au service de Monsieur Julien pour l'été,
    chargée de veiller sur lui pendant que sa femme prend "leurs vacances",
    comme chaque année, chez sa mère.


    L'engouement de jeunesse de Jane pour la peinture, leur passion commune,
    va la rapprocher au fil du temps de cet ours mal lèché... à qui elle réussit
    à redonner goût à la vie. Une histoire d'amour pas comme les autres.

     
    Nous sommes plutôt bien placés, de face au deuxième rang de la mezzanine,
    et pourtant, si la visibilité est bonne, il faut parfois tendre l'oreille...
    Il faut dire que le Casino de Paris est une salle de spectacle plus adaptée
    à des galas d'artistes qu'au côté intimiste de la pièce de ce soir.


     
     
    Serge Bressan de Télécâble Sat Hebdo écrit sur la pièce,
    qui passe ce soir sur France 2 (on ne peut pas tout prévoir...)

     
    Idole de la chanson, talent reconnu au cinéma, il ne manquait plus à Eddy Mitchell
    que le théâtre… Il joue dans une pièce de Niels Alestrup, avec Cécile de France.

     Au fil du temps, Eddy Mitchell, né Claude Moine, s’est assuré une place de choix dans le monde de la chanson française. Le cinéma lui a fait la cour, il craque de temps à autre – tournant à chaque fois dans un film honorable. Et puis, fin 2007, alors qu’il présente Jambalaya – son nouvel album suivi d’une tournée, il avoue sa folie du moment.

    Se faire peur…
     
    Le 29 janvier 2008, pour la première fois il monte sur les planches et effectue ses débuts au théâtre ! Pas un caprice de star, non, juste l’envie de (se) tester «convaincu par l’écriture de Niels Arestrup et par le fait que Cécile de France soit là.».
     
    Et c’est le succès avec Le temps des cerises.


     
     
    Avec également deux excellents acteurs de second rôle,
    Clara Borras dans le rôle de la femme du peintre
    et Stephan Wojtowicz dans le rôle du galiériste.



    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :