• Le quartier de la Mouzaïa avec Générations13

    Le jeudi de l'Ascension était une journée très chaude.

    Anne, qui encadre les Dmarcheurs, nous a proposé de nous faire découvrir le quartier de la Mouzaïa situé dans le 19ème arrondissement.

    De butte en butte avec Dmarche

    Rendez-vous nous était donné à la station "Butte du Chapeau Rouge" du tram T3b.

    De butte en butte avec Dmarche

    Nous traversons tout d'abord le Parc de la Butte-du-Chapeau-Rouge qui tire son nom d'une guinguette qui animait au début du 20ème siècle la plaine du Pré Saint-Gervais,

    De butte en butte avec Dmarche

    et découvrons une statue assez colossale intitulée "L'enfance de Bacchus", due à Pierre Traverse celui qui a fait "L'homme" du Palais de Chaillot) et date de 1938.

    De butte en butte avec Dmarche

    De face on voit bien qu'il s'agit d'un Bacchus.

    De butte en butte avec Dmarche

    Le parc d'une surface de 4,7 hectares a été ouvert en 1939. Son architecture, oeuvre de Léon Azéma, est d'un style néo-classique typique des années 30 : escaliers, mails, statues, abris, fontaine en cascades se succèdent en donnant à ce parc un charme incomparable..

    ◄►◄►◄►

    Cet arbre s'appelle peut-être un "frêne commun" mais il est tout de même exceptionnel. Sur la petite étiquette on peut lire qu'il vient du Caucase, qu'il mesurait 30 mètres de haut avec un tronc de 3,65 mètres de circonférence en 2011... 

    De butte en butte avec Dmarche

    Hélas la photo ne rend pas compte de l'immensité de ses ramures dont l'ombre est spécialement appréciée en ce jour de grande chaleur.

    De butte en butte avec Dmarche

    Depuis le haut du parc, on jouit d'une très belle vue sur Le Pré-Saint-Gervais, de l'autre côté du périphérique. Anne nous explique que les bancs de bois, peints en blanc au premier plan (oeuvre de Bert Theis) sont symboles de paix : ils font référence au discours pacifiste prononcé par Jean Jaurès le 25 mai 1913 sur le site. L'homme politique sera assassiné un an plus tard par Raoul Villain au café "Le Croissant" situé au 146 rue Montmartre.

    De butte en butte avec Dmarche

    Jean Jaurès prononçant son discours au Pré Saint-Gervais devant 150.000 personnes.

    De butte en butte avec Dmarche

    En bas, une fontaine monumentale, surmontée d'une statue d'Eve par Raymond Couvègnes (1938)

    De butte en butte avec Dmarche

    Monument en marbre aux victime d'Afrique du Nord par Eugène Dodègne (1995)

    Celui-ci a été influencé par Brancusi et Giacometti. La sculpture n'a pas forcément plu : difficile de contenter tout le monde...

    De butte en butte avec Dmarche

    On aperçoit ici l'église portugaise Fatima, voisine de l'Hôpital Robert Debré, qui accueillit au début du mois de mai un millier de personnes venues faire une veillée dédiée aux apparitions de Fatima un siècle plus tôt (de mai à octobre 1917, trois petits bergers rencontrèrent la Vierge par six fois...).

    De butte en butte avec Dmarche

    Le Pape François s'est d'ailleurs rendu à Fatima pour célébrer le centenaire de cette apparition et faire saints deux de ces petits bergers, Jacinta et Francisco.

    De butte en butte avec Dmarche

    Le parc est agréablement fleuri.

    De butte en butte avec Dmarche

    De butte en butte avec Dmarche

     Une dizaine de "Villas" - petites rues étroites pavées, se terminant parfois en impasse, bordées de maisons ne dépassant pas un étage - donnent dans la rue de Mouzaïa. Ce nom vient de celui d'une ville algérienne où des combats eurent lieu en 1839-1840 pendant la conquête du pays par la France, opposant les zouaves et les tirailleurs de Vincennes.

    Le terrain gypseux est à l'origine de la construction de ces maisons basses qui, au 19ème siècle, étaient habitées par la population ouvrière qui travaillait sur les carrières du quartier.

    De butte en butte avec Dmarche

    Ainsi, la Villa Félix Faure

    De butte en butte avec Dmarche

    De butte en butte avec Dmarche

    De butte en butte avec Dmarche

    la Villa Sadi Carnot, qui jouxte le précédente.

    De butte en butte avec Dmarche

    De butte en butte avec Dmarche

    Et voici la Villa de Bellevue

    De butte en butte avec Dmarche

    De butte en butte avec Dmarche

    De butte en butte avec Dmarche

    Retour rue de Mouzaïa,

    De butte en butte avec Dmarche

    avec l'église Saint-François-d'Assise dans laquelle Anne nous invite à entrer. Cette église a été construite entre 1914 et 1926 pour commémorer les sept cents ans de la création de l'ordre de Saint- François.

    De butte en butte avec Dmarche

    La charpente est en béton armé imitant le bois et contraste agréablement avec la blancheur des murs.

    De butte en butte avec Dmarche

    Dans le bas-côté gauche, une série de vitraux modernes met en valeur une représentation de la Vierge à l'enfant.

    De butte en butte avec Dmarche 

    Icône de "La mère de Dieu à l'enfant, en prière" (Photo Maryannick)

    De butte en butte avec Dmarche

    De butte en butte avec Dmarche

    Le choeur est superbe de sobriété malgré la présence d'une immense fresque.

    De butte en butte avec Dmarche

    Le maître-autel est en pierre, orné de mosaïques. 

    De butte en butte avec Dmarche

    Sur le chevet plat du choeur de l'église, la mosaïque de style byzantin a été réalisée par la maison Mauméjean, maîtres verriers et mosaïstes depuis trois générations.

    De butte en butte avec Dmarche

    Sur l'arc triomphal, se trouvent des fresques réalisées par Charles Bouleau : le Christ, dans une mandorle, tient saint François dans son sein. Les symboles des Évangélistes entourent l'ensemble avec des anges affichant les vertus de saint François.

    A droite l'aigle de Jean et le taureau ailé de Luc, à gauche le lion ailé de Marc et l'ange de Matthieu.

    De butte en butte avec Dmarche

    Autour du Christ en croix se trouvent Marie et l'apôtre Jean. Au pied, saint François, agenouillé, reçoit les stigmates, tandis qu'une vieille femme en noir rappelle que la vocation des franciscains est de secourir les pauvres. L'ensemble est enrichi par la présence de grands saints franciscains : sainte Claire et saint Bonaventure (à droite), saint Louis et sainte Elisabeth de Hongrie (à gauche).

    De butte en butte avec Dmarche

    L'orgue de tribune est dû à Rochesson et date de 1951 : moderne, il s'harmonise très bien avec la sobriété de l'église.

    De butte en butte avec Dmarche 

    Nous voici arrivés à l'entrée du Parc des Buttes-Chaumont. Anne nous rappelle que cet endroit s'appelait autrefois la colline du Mont Chauve et que le parc (de 25 hectares) a été construit sur des remblais de carrières de gypse (exploitées depuis la révolution française et jusqu'en 1860). L'état fait en 1863 l'acquisition du terrain et Napoléon III décide d'y créer le grand parc de l'Est parisien, l'un des plus spectaculaires de la capitale : il est inauguré en 1867.

    De butte en butte avec Dmarche

    Waaaaoooouuuuuhhhhh ! Y'a du monde sur les pelouses aujourd'hui...

    De butte en butte avec Dmarche

    Sur la promenade circulaire du parc, une statue de Sylvain Kingsburger (1933) : Le gouffre (parfois nommé Le grimpeur)

    De butte en butte avec Dmarche

    Une sorte de canard (?) s'est perché sur sa tête !

    De butte en butte avec Dmarche

    Maryannick, elle, a vu cet oiseau : est-ce le même... ? Je ne crois pas.

    De butte en butte avec Dmarche

    Le lac du parc avec la passerelle suspendue qui conduit sur l'île centrale

    De butte en butte avec Dmarche.

    Une photo de Maryannick

    Les promeneurs recherchent la fraîcheur due à la proximité du plan d'eau...

    De butte en butte avec Dmarche

    D'autres ont dû se pommader avec de la crème solaire avant de s'exposer car le soleil est vraiment fort ! (bravo pour le réglage de l'appareil, Maryannick)

    De butte en butte avec Dmarche

    La passerelle suspendue a une portée de 65 mètres.

    De butte en butte avec Dmarche

    De butte en butte avec Dmarche

    Les immeubles du fond ont une jolie vue sur le parc : ça doit coûter bonbon d'y habiter !

    De butte en butte avec Dmarche 

    Le temple de la Sybille se trouve au point culminant de l'île. 

    De butte en butte avec Dmarche

    Ses chapiteaux d'ordre corinthien ont été inspirés de ceux du temple de Vesta à Tivoli.

    (Photo de Maryannick) 

    De butte en butte avec Dmarche 

    Depuis le temple, on jouit d'une très belle vue sur le Sacré-Cœur.

    De butte en butte avec Dmarche 

    Ma promenade s'est achevée là : j'ai déclaré forfait à cause de la chaleur et du populo...

    Merci beaucoup à Anne qui a préparé cette belle promenade.


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :