• La jeune fille sans mains

     Du cinéma ce mercredi et du très bon cinéma : un film d'animation de Sébastien Laudenbach tiré d'un conte de Grimm peu connu et extrêmement cruel, "la jeune fille sans mains".

    Jeunes enfants s'abstenir !

    L’histoire se déroule au Moyen-Age. Un meunier acculé par la faillite vend sa fille au Diable, en échange de la richesse. Le Diable transforme l’eau de la rivière en or liquide sous les ailes du moulin. Mais le Diable n’accepte que la souillure. Protégée par sa pureté, la jeune fille lui échappe. Ses larmes nettoient ses mains mais son père obéira au Diable et tranchera les mains de sa fille à la hache… Cheminant loin de sa famille, elle rencontre la déesse de l’eau, un doux jardinier et le prince en son château. Commence un long périple vers la lumière, semé de multiples embûches et de cruelles méprises…

    Le graphisme du dessin animé est très original : en fait on se croirait dans l'atelier d'un peintre (on pense à Matisse ou à Dufy ou encore à la calligraphie japonaise). Il s'agit de tâches de couleur et de traits dessinés au pinceau, laissant au spectateur le choix de combler les vides volontaires de l'auteur.

    J'ai beaucoup aimé.


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :