• L'exposition "Arras vous fait la cour" au Musée des Beaux Arts de la ville

    Arras pour cette fin de semaine, nous avons vu une superbe exposition qui se tient au Musée des Beaux Arts. Elle s'intitule "Arras vous fait la cour" et présente, dans le cadre d'un partenariat de 10 ans entre l’Établissement public du château de Versailles, le Conseil régional Nord-Pas de Calais et la Ville d’Arras, 100 chef-d’œuvres du Château de Versailles.

    L'exposition "Arras vous fait la cour"

    Le bâtiment du Musée est élégant.

    L'exposition "Arras vous fait la cour"

    L'exposition "Arras vous fait la cour"

    Pas un chat dans les couloirs... pourtant fort beaux

    Le parcours de l'exposition se divise en six parties.

    Première partie : De marbre, de bronze, d'or et d'argent

    La première oeuvre présentée est la grille de la Salle des Hocquetons.

    L'exposition "Arras vous fait la cour"

    In situ à Versailles

    L'exposition "Arras vous fait la cour"

    Buste d'empereur romain Elagabale

    Ce buste orne le salon de la Paix à l'extrémité de la Galerie des Glaces où il est signalé dès 1707. La tête est un magnifique bronze italien du XVIème siècle et a été complétée en 1685 par un buste en marbre vert de François Girardon ainsi que par un ensemble d'ornements en bronze doré.

    L'exposition "Arras vous fait la cour"

    Buste de Louis XIV par Jean Varin (1665)

    Il a été installé en 1676 au centre du grand escalier monumental du château encore appelé l'escalier des Ambassadeurs. Jean Varin était surtout un graveur de monnaie.

    L'exposition "Arras vous fait la cour"

    In situ jusqu'en 1752 où l'escalier fût supprimé par Louis XV.

    L'exposition "Arras vous fait la cour"

    Visite de Louis XIV à la Manufacture des Gobelins (1667)

    Cette tapisserie fait partie de la suite des 14 tapisseries de l'Histoire du Roy : son tissage nécessita un temps moyen de six ans. La visite du Roi aux Gobelins est le grand morceau de la série.

    L'exposition "Arras vous fait la cour"

    Bénitier-reliquaire de la Reine Marie-Thérèse, épouse de Louis XIV, offert en 1674 par Fabrizio Spada, nonce du pape Clément X. La Reine, très croyante, trouvait dans la foi un secours pour faire face aux infidélités du Roi.

    La miniature représente une Annonciation, peinte par Ciro Ferri d’après un tableau de Pierre de Cortone, conservé dans l’église Saint-François à Cortone en Italie. L’ange Gabriel est agenouillé devant la Vierge Marie pour lui annoncer qu’elle enfantera le Christ. Une relique du manteau de la Vierge est d’ailleurs conservée dans la partie supérieure de l’objet, au milieu d’une couronne de fleurs tenue par deux Amours. Dans la partie inférieure, une cuve avec deux petits angelots est destinée à

    accueillir l’eau bénite. L’objet est exceptionnel par la qualité de sa conception et de son exécution, et la reine Marie-Thérèse y était particulièrement attachée en raison de la valeur de la relique.

    L'exposition "Arras vous fait la cour"

    Deuxième partie : Boiseries et marqueteries

    En pénétrant dans la deuxième salle de l’exposition, le visiteur découvrira les appartements privés des princes, ornés de boiseries sculptées. Peintures, mobilier et objets d’art lui feront ressentir la vie à la cour, dans ces espaces intimes.

    Louis XV enfant

    Il s'agit d'un talbeau d'Augustin Oudart Justina, peintre membre de l'académie parisienne de Saint-Luc.

    L’avènement d’un nouveau souverain donnait toujours lieu à de nombreuses commandes de portraits pour la famille royale, les institutions, les cadeaux aux cours européennes, les envois aux représentants diplomatiques de la France à l’étranger, etc...

    A l'âge de 6 à 7 ans et roi depuis plus d'un an, Louis XV porte, sur son habit cousu de pierres précieuses, le grand cordon bleu de l'ordre du Saint-Esprit, le principal des ordres royaux.

    L'exposition "Arras vous fait la cour"

     

    La famille du Duc de Penthièvre (fils légitimé de Louis XIV et de Madame de Montespan) en 1768 ou "La tasse de chocolat" par Jean-Baptiste Charpentier

    La scène se situe dans un salon de style Louis XV, la famille est dépeinte avec grâce et naturel, s’adonnant à la dégustation du chocolat, popularisé en France par Marie-Thérèse, épouse de Louis XIV, et qui devint au XVIIIe siècle une véritable mode.

    L'exposition "Arras vous fait la cour"

     

    Bureau plat du Dauphin, fils de Louis XV (Bernard Van Riesen Burgh - 1745)

     

    L'exposition "Arras vous fait la cour"

    Grand panneau de boiserie Louis XVI au profil de Calliope, Muse de l'Eloquence et de la Poésie héroïque (Bernard Van Riesen Burgh - 1745)

    L'exposition "Arras vous fait la cour"

     

    Troisième partie est : Eaux et fontaines

    Après avoir parcouru les « dedans » de la résidence, le visiteur découvrira les « dehors » : jardins, parcs et bosquets, ornés de somptueux jeux d’eau.

     Couloir "Eaux et fontaines"

    L'exposition "Arras vous fait la cour"

     

    Latone et ses enfants, Diane et Apollon, implorant Jupiter d'exercer sa colère sur les paysans de Lycie.

    L'exposition "Arras vous fait la cour"

    Quatrième partie : Parc et bosquets

     Le labyrinthe des jardins de Versailles est récréé ici...

    L'exposition "Arras vous fait la cour"

     Le singe et ses petits

    L'exposition "Arras vous fait la cour"

     Coq de la deuxième fontaine du labyrinthe

    L'exposition "Arras vous fait la cour"

     Renard de la troisième fontaine du labyrinthe

     L'exposition "Arras vous fait la cour"

     Apollon servi par les nymphes (François Girardon et Thomas Regnaudin, 1666-1674)

    L'exposition "Arras vous fait la cour"

     

    Chevaux du soleil s'abreuvant (Gilles Guérin, 1666-1674)

    L'exposition "Arras vous fait la cour"

     

    Cinquième partie : Fleurs de Trianon

    Au-delà du château et de ses jardins, Louis XIV décide d’aménager au nord-ouest, le domaine de Trianon.

    Cette atmosphère florale et champêtre de Trianon sera évoquée au travers des plus beaux portraits de Madame de Pompadour ou de la Reine Marie- Antoinette, des services en porcelaines réalisés pour le Petit Trianon, et du mobilier précieux comme le célèbre mobilier « aux épis », un ensemble commandé pour la chambre de Marie-Antoinette au Petit Trianon et dont le décor champêtre rappelle les jardins environnants.

     La Marquise de Pompadour en Belle Jardinière

     L'exposition "Arras vous fait la cour"

     Vase couvert d'or et garni de fleurs et plantes

     L'exposition "Arras vous fait la cour"

    Marie-Antoinette par Madame Vigée Le Brun

     L'exposition "Arras vous fait la cour"

    Madame Du Barry par Drouais

     L'exposition "Arras vous fait la cour"

     

    Sixième partie : Fêtes et feux

    Dans cette ultime salle de l’exposition les visiteurs pourront admirer les gravures et tableaux relatant les épisodes les plus marquants de ces événements, du règne de Louis XIV à celui de Louis XVI, des fêtes légendaires et inoubliables, racontées, gravées, diffusées, et dont la démesure étonne encore aujourd’hui.

     

    L'exposition "Arras vous fait la cour"

    Le bal paré donné à Versailles à l’occasion du mariage du dauphin Louis de France avec l’infante d’Espagne le 24 février 1745 (Charles-Nicolas Cochin le Jeune, estampe)

    L'exposition "Arras vous fait la cour"

     Illumination du pavillon du Belvédère et du Rocher dans le jardin du Petit Trianon, en 1781 (Claude-Louis Châtelet, 1781, huile sur toile)

    L'exposition "Arras vous fait la cour"

     Un grand film vient clôturer l’exposition, rendant hommage à l’excellence du savoir-faire français : restaurateurs, serruriers, horlogers, accordeurs d’orgue et de clavecins, ébénistes, tapissiers, fontainiers, sculpteurs, jardiniers, ferronniers, doreurs, artificiers… tous perpétuent ces savoirs-faire et interviennent jour après jour sur les décors de la résidence royale et sur ses chefs-d’œuvre.

    ◄► ◄► ◄► ◄► ◄► ◄►

    Bon : vous vous en serez doutés... J'ai un peu fait du "copier-coller" pour une fois !

    L'exposition dure jusqu'au 20 mars 2016.

    Si vous ne connaissez par Arras, c'est peut-être l'occasion d'aller découvrir cette jolie ville dont le Beffroi a été élu "Monument préféré des français" en 2015.

    Et puis, à 30 kilomètres d'Arras, il y a Lens et son nouveau Louvre !


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :