• Démonstration d'art floral au Luxembourg

    Ce jeudi après-midi, je me suis rendue au Jardin du Luxembourg : mon amie Marie-France étant absente de Paris cette semaine m'avait prêté sa carte de l'AACL, autrement dit l'Association des Auditeurs des Cours du Luxembourg. Et c'est à une démonstration d'art floral que j'ai pu assister pendant deux heures. Son thème : Pâques naturellement.

    Superbe !

    Autrefois appelé le buffet de la pépinière (1867), le Pavillon Davioud (au sein duquel se passait cette manifestation) à l'origine café-restaurant, a été construit par Gabriel Davioud (l'architecte du Théâtre du Châtelet et du Théâtre Sarah Bernhardt entre autres). Les auditeurs sont face à une estrade sur laquelle Solange, l'organisatrice des cours, et des personnes ayant suivi ses cours mais déjà aguerries à cette pratique artistique officient (il y a plusieurs niveaux de cours).

    Je n'avais malheureusement pas pris mon appareil photo et ce n'est qu'avec un téléphone de mauvaise qualité que j'ai pu fixer quelques unes des compositions que je vous livre.

    Solange aide ici une élève à terminer son bouquet composé de branches d'arbres sur lesquelles elle a décidé de disposer harmonieusement ça et là des petits nids de mousse végétale remplis de fleurs.

    Les autres compositions de cette photo

    Ici, le gros œuf a été fabriqué à l'aide d'un ballon de baudruche sur lequel a été collé du papier japonnais. Il sert de nid à ce gros bouquet de campanules violettes. Des fleurs d'orchidées décorent subtilement les herbes nouées.

    Une petite touche de tulipes jaunes et le tour est joué !

    De la classe dans cette composition verte et blanche...

     Ici les herbes ont été pliées pour simuler le nid de la poule, produisant un effet très aérien.

     

     Là, le support en mousse Oasis qui permet aux fleurs de durer a été caché dans des feuilles...

    Ce bouquet ressemble à celui d'une mariée !

    Les feuilles d'eucalyptus ont été teintées préalablement. Les petites plumes sont du plus bel effet, non ?

     Solange, qui dirige la démonstration, met la dernière touche à son petit lapin de Pâques en bois !

    Très japonisante cette composition à base de branches de prunus...

     La grande estrade permet à deux artistes d’œuvrer en même temps ce qui fait qu'on ne s'ennuie jamais même si la démonstration dure deux heures.

    Harmonie de rose

     

    Et si on passait au jaune ? 

    Ce sont de véritables œufs d'autruche qui servent de réceptacle à ces jolies fleurs printanières.

     Cette composition : on a l'impression qu'on saurait la réaliser ! Sans doute un leurre... En fait, il ne suffit pas de composer le bouquet, il faut encore faire le choix de ce qu'on va mettre dedans.

     

    Là, les feuilles ont été tressées entre elles !

     

    Quelle patience pour recouvrir ces œufs en polystyrène de vraies coquilles d’œuf !

    Une composition plus rigolote que belle, je trouve.

     On termine avec ce centre de table de fête.

    Un régal pour les yeux...


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :