• Le vélib entre tout doucement dans nos moeurs...

    mais il nous réserve tout de même quelques désagréments !

    pas facile de garer son vélo aux abords du parc de Bercy...

    un quart d'heure de pédale pour aller voir

    le dernier film de Claude Chabrol

     

    La fille coupée en deux

     

      avec trois excellents acteurs
    François Berléand, Ludivine Sagnier et Benoît Magimel

     

     

     

    Moi, j'ai beaucoup aimé, Philippe moins

    C'est sûr...Télérama mettait 2T !

    la prochaine fois, c'est promis on va voir une comédie !

     

    Animation Flash




    votre commentaire
  • Un 8 mai pluvieux : l'occasion d'aller au cinéma avec une comédie sans prétention mais bien ficelée. Un bon moment de "pure" détente !

    PUR WEEK-END

     

    d'Olivier Doran avec Bruno Solo, Kad Merad, Philippe Lefebvre, Jean-Noël Brouté, Valérie Benguigui, Arnaud Henriet, Anne Marivin, François Berléand et Alexandra Mercouroff

    Durée : 1H30 mn

    Le Synopsis et la critique du film - Par André Ruellan

    Un détenu en permission ne veut pas rejoindre sa cellule. Sept de ses amis d'enfance qui l'accompagnent dans une promenade en montagne, s'associent à cette drôle d'évasion, avec les forces de police à leur poursuite...

    Les bons sentiments ne font pas toujours de bons films, mais dans le cas de ce week-end mouvementé, ils font une oeuvre honnête au fil d'une histoire bénigne d'évadé sympa et de ses copains qui jouent la solidarité de façon invraisemblable , compliquée, mais après-tout, fort attrayante.

    Tout ce joli monde se dissimule, crapahute dans les magnifiques paysages de l'Iseran, tout en échangeant des commentaires sentencieux sur la société telle une leçon bien appliquée. Mais la réalisation est fort habile et le scénario manie avec équilibre les différents sentiments traditionnels exprimés par ces quelques "BoBos " imprégnés par l'historique de mai 68.

    Les comédiens sont excellents: Bruno Solo dans un rôle inédit de type décidé surprend et est convaincant, tout comme Kad Mérad qui intensifie son talent. François Berléand fait une apparition savoureuse en lieutenant-colonel de gendarmerie décontracté, tout comme Jean-Luc Bideau en ermite montagnard.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique