•  
    Ce dimanche : cinéma à 11 heures à Alesia

    J'ai toujours rêvé d'être un gangster de Samuel Benchetrit.

    Dommage que le film ne soit pas toujours aussi drôle que la bande annonce !



    Animation Flash

     

    On retiendra tout de même l'excellent sketche
    avec Jean Rochefort, Roger Dumas,
    Venantino Venantini, Jean-Pierre Kalfon et Laurent Terzieff
    en truands on ne peut plus minables...

    Moyenne d'âge 75 ans : le cinéma ça conserve !

     


    Rien que pour cela il fallait y aller !


    votre commentaire
  •  

      Ce week-end, c'était le printemps du cinéma !
    la place à 3,5 euros, ça ne se refuse pas...

     

    Nous en avons profité pour aller voir
    LE film qui fait un tabac dans les salles depuis sa sortie


    undefined

    trop niaf !

    votre commentaire
  • La cérémonie des César
    récompense 2 grands films.


    L'un est un film grand public, c'est "la môme" d'Olivier Dahan
    (César de la meilleur actrice à Marion Cotillard),

    l'autre  a eu un public plus restreint et c'est pourtant lui
    qui rafle le César du meilleur film.
    Il s'agit de "la graine et le mulet" d'Abdellatif Kechiche.

    undefined

    Nous avions beaucoup apprécié ce film très chaleureuxayant pour décor la ville de Sète.Un homme, d'une soixantaine d'année perd son travail aux chantiers navals
    et cherche à ouvrir un restaurant en retapant un vieux raffiot...
    La famille se rassemble autour de lui pour l'aider à réaliser son projet.

    L'actrice Hafsia  Herzi remporte, quant à elle,
    avec ce premier film
    le César du meilleur espoir féminin.
     
    Animation Flash

    votre commentaire
  • A Bâmiyân, en Afghanistan, sous les anciennes statues géantes
    des Bouddhas (sculptées il y a 1500 ans) etdétruites par les Talibans,
    des milliers de familles tentent de survivre dans des grottes.


    undefined

    Baktay, une petite fille de 6 ans, entend toute la journée
    son petit voisin réciter l'alphabet.

    Elle se met alors en tête d'aller à l'école,
     
    quitte à braver tous les dangers.


    undefined
    Sous l'apparence d'une grande simplicité narrative, Hana Makhmalbaf,
    jeune cinéaste iranienne de 18 ans,
    dénonce les ravages de la guerre en Afghanistan
    et pose la question du devenir des enfants
    qui sont imprégnés de violence dès leur plus jeune âge.
     
    Animation Flash


    votre commentaire

  • 18708361.jpg

    Le premier cri  : un
    film de Gilles de Maistre

    J'avais mal aux côtes en sortant du cinéma... 

    l'imagination, sans doute !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique